Lettre ouverte aux végétariens et aux mangeurs de « viande éthique »

WP_20160507_17_16_12_Pro (3) ()Lettre ouverte aux végétariens et aux mangeurs de « viande éthique »

 

L’ignorance peut être une excuse. Si on ne comprend pas les conséquences de nos actes on pourrait échapper à en être tenus responsables. En revanche quand on comprend très bien la souffrance autant des animaux comme de ceux qui sont condamnés à les tuer pour vivre, ainsi que l’impact de ce système sur la planète, notre santé, la faim et la pauvreté dans le monde mais qu’on continue à trouver des justifications pour nier notre responsabilité, est pour moi, inexcusable. Mes chers amis végétariens, vous-vous dites que moins c’est mieux que rien, mais vous-ne-vous rendez pas compte que vous frôlez ici la schizophrénie ultime ! A quel moment arrivez-vous à vous dissocier de vos sentiments d’empathie pour justifier la violence ? Ceci est propre des sociopathes. Comment peut-on, une fois faite la connexion, se distancier de la réalité de cette façon ? Voici un mystère du comportement humain que je ne parviens pas à comprendre ou accepter.

Un peu n’est pas assez. Un peu de violence n’est pas acceptable. Vous le savez très bien. Quel argument de plus vous faut-t-il, à vous qui vous désignez par vous-mêmes comme les convaincus de la cause animale? Je me demande comment peut-on dormir la nuit avec des telles contradictions morales dans nos têtes ? Je vois ici qu’une seule explication : la peur. Et si je vous disais que vivre selon ses valeurs est l’expression ultime de la liberté ? Que tout prend sens quand on ose ! Ose être nous-mêmes ! Si vous n’êtes pas capables de tuer vous-mêmes un être vivant, si vous n’estes pas capables de le regarder dans les yeux pendant que la vie lui échappe dans une terreur absolue, si vous n’estes pas capables de supporter ses cris et de le voir se débattre dans l’agonie, si vous pensez que vous n’avez point le droit de décider de son sort à sa naissance, si vous y trouvez une insupportable injustice, pourquoi continuez-vous à participer à ce système ? Pourquoi, si vous ne seriez jamais capables de tuer ou torturer vous-même, continuez-vous à payer les autres pour le faire pour vous ?  Eux aussi ils souffrent d’ailleurs. Il n’y a aucune justification rationnelle pour continuer à participer à ce système.

Moins n’est pas assez, tout simplement parce que VOUS êtes la raison de leur pathétique existence, même si vous contribuez juste un peu à leur souffrance, ils existent à cause de vous ! Un abattoir éthique ou une ferme éthique n’existe pas. Tout ce qui vous révolte au plus profond de vous et vous dégoute infiniment dans les vidéos publiés par les activistes est en effet conforme à la législation européenne en matière de traitement « éthique des animaux de consommation ». Tout ce que vous voyez est normal. Mais si la normalité est cauchemardesque, doit-on continuer à la justifier ? Doit-on lui chercher des excuses ? Si la société est devenue folle ? Doit-on vouloir s’intégrer à elle à tout prix, en chercher son identité ? N’oublions pas que dans certaines sociétés le cannibalisme est normal et qu’à certaines époques bruler vif quel qu’un sur une place publique était aussi normal dans notre propre société.

La vérité est telle : on ne peut pas tuer gentiment quel qu’un qui ne veut pas mourir ! Même si il ou elle a bien vécu. C’est immoral de rentrer dans ce genre de justifications. C’est l’insulte ultime à vos propres valeurs. C’est la façon la plus extrême de se voiler la face.  Pour qui le faites-vous, mes chers amis ? Cette société immonde et immorale ? Pourquoi persistez-vous à vous nier la liberté de penser par vous-mêmes et d’agir en conséquence ? La réalité est là, dans les abattoirs, rien ni personne pourrait jamais nier son existence. Vous en êtes conscients. Vous n’avez pas d’excuse. Si vous ne voulez pas assumer la responsabilité de ce massacre, le plus logique est de refuser d’y participer. Osez être libres ! Je vous promets que c’est le plus beau mode de vie qui existe. Tout a du sens, plus rien n’est effrayant, c’est tellement simple et évident que c’est un crime que pas plus de personnes le sachent. On ne peut pas justifier, classifier ou mesurer la violence. Soit on est pour, soit on est contre. Etre contre l’exploitation animale n’enlève rien aux humains. Bien au contraire, ça les rapproche d’eux-mêmes, de leur vraie nature : la compassion, l’intelligence et la liberté. Ce n’est pas radical, c’est le correcte. C’est vous qui décidez. C’est vous qui avez le pouvoir. Ce sont vos actions directes de tous les jours qui vont changer les choses et non pas les lois ou la société. Il ne faut attendre sur qui que ce soit d’autre pour agir et vivre selon nos vraies valeurs. Ceci ne devrait pas nous effrayer mais nous libérer. Croyez-moi, c’est la meilleure décision qu’on puisse prendre. C’est un changement certes, mais nécessaire et positif !

Je suis là pour vous aider et pour vous soutenir. Sans jugement. Moi aussi j’étais du mauvais côté de l’histoire pendant bien trop longtemps. C’est d’ailleurs mon seul regret. Mais quand on réalise quelque chose, c’est d’une fois pour toutes, toutes les excuses se volatilisent à ce moment-là. Le plus dur c’est d’aller au bout de soi-même pour arriver à cette réalisation. Vous, mes amis végétariens, vous êtes conscients de la contradiction qui vous entoure, mais vous n’avez pas encore réalisé que c’est dans votre pouvoir de changer tout.

 

You’re on the right track, but keep going !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: